Interview de Denis Bertin, Intervenant enseignant au sein du master ISF Apprentissage

 ●     Qui êtes-vous ?

Intervenant dans le Master ISF de Dauphine pour les matières de Gestion globale des Risques et Corporate Finance

  

●     Que faites-vous dans votre métier ?

Responsable des risques des transactions dérivées et primaires actions chez BNP Paribas

 

 

●     Quelle matière enseignez-vous en ISF APP et en quoi consiste-t-elle ?

L’objectif du cours de Gestion des Risques est de clarifier les notions de risque et de présenter les principales méthodes de mesure pour analyser et prédire le risque financier, principalement sur les produits dérivés. Le risque de crédit et de marché font l’objet d’une attention particulière au travers de l’analyse de la VaR et de la CVaR.Les méthodes du risque de marché lorsque les sources d’incertitudes sont multiples sont également étudiées.

 

L’objectif du cours de Corporate Finance est de faire le lien entre la gestion des groupes industriels et leur effet sur leur valorisation de marché. L’évaluation de la santé financière des sociétés est l’objet d’exercices et de cas pratiques pour la valorisation des actions. L’introduction en bourse, le choix de la structure financière et le contexte d’utilisation du levier financier dans les acquisitions sont l’occasion d’aborder les multiples facettes de la structuration de transactions de haut de bilan tant sur le plan de la comptabilité et de la fiscalité que du contrôle et du financement pour leur modélisation sur les marchés.

 

 

●     Comment serons-nous amenés à utiliser ces notions dans la vie professionnelle ?

Dans tous les métiers de la banque et de l’assurance. Ces deux matières sont une très bonne manière d’aborder les différents produits et leur représentation en risque et en capital réglementaire requis.

 

 

●     Selon vous, quelles sont les exigences et compétences que vous attendez des étudiants pour votre matière ?

Très bonnes connaissances statistiques et mathématiques.Intérêt pour les domaines financiers et la structuration des produits. Intérêts pour les notions économiques qui sous tendent les valorisations de marché des produits financiers dérivés et leurs risques.

 

 

●     En tant que professeur en ISFAPP, que pensez-vous de ce master ?

Excellent master parcourant tant les notions académiques statistiques que les aspects pratiques pour un bon démarrage dans les fonctions financières des entreprises.

 

 

●     Quelques mots aux futurs étudiants?

N’hésitez pas à faire vivre les cours avec les réflexions économiques, financières et monétaires de l’actualité ou que vous rencontrez par votre activité.